Bruno Jouanne Gratpanche. Chansons.

Je vous présente quelques textes écrits depuis 1976, à Maisons-Laffitte, Mesnil le roi et Persan.
Vous pouvez écouter certaines chansons en cliquant sur le titre. La plupart sont arrangées et interprétées par mon camarade Jean-Michel Dauphy. Bonne écoute.
Accès au site

Persan

15.3.06

Un blues pour un spleen

Il a l’gosier sec et le ventre vide
Tout est clean, impec’, dans sa piaule humide
Mais y’a d’l’eau dans l’gaz, ça tourne pas droit
Le réchaud est naze, il a un peu froid…

Il a le cœur sec et les yeux humides
Mais faut faire avec, pas lâcher la bride…
Il prends sa guitare, celle qui le câline
Un air au hasard, un blues pour un spleen

Y’a des fantômes, chez lui , surtout le soir
Il est com’un môme, qui a peur dans le noir
Quand on est tout seul, comme ça on chante
Le blues à pleine gueule, le spleen et l’attente…

C’est pas un pauv’mec, qui tourne à vide
Il gagne son beefsteak, loin des coins sordides
Y’a de la lumière partout où il va
Y’a de la lumière partout où il va…

Et dans sa maison, on partage le pain
Et puis les chansons qui parlent des copains
Des filles qu’il a aimé , d’amours inassouvis,
Comme des fleurs semées le long des rues de sa vie

Maintenant le mec, est bouffé par les rides
Il est vieux, tout sec, mais son cœur n’est pas vide
Sa voix éraillée, trois accords de blues
Sonnent sans dérailler : « I ‘ll never be able to lose »


Ecoute de la chanson

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home