Bruno Jouanne Gratpanche. Chansons.

Je vous présente quelques textes écrits depuis 1976, à Maisons-Laffitte, Mesnil le roi et Persan.
Vous pouvez écouter certaines chansons en cliquant sur le titre. La plupart sont arrangées et interprétées par mon camarade Jean-Michel Dauphy. Bonne écoute.
Accès au site

Persan

27.3.06

La mise en boîte

Quand un ami de toujours
Disparaît soudain
Quand il va faire un tour
Disparaît au lointain
Quand l’ami de toute une vie
S’en va aux cyprès
C’est notre mémoire qui
S’étiole disparaît

Si c’est un gros la boîte
Est lourde à porter
Alors on souffle et on boite
On pourrait regretter
Son petit côté bon vivant
Cet épicurien
Est presqu’ aussi lourd bon sang
Que notre chagrin

Quand c’est un sec, un nerveux
Qu’il remue encore
On s’attend à voire le vieux
Au bout d’un ressort
Jaillir de sa boîte que diable
Pour que l’on doute
D’une fin inéluctable
Et alors on doute, on doute

Et quand c’est un chaud lapin
Que l’on porte en terre
Derrière sa caisse en sapin
On essaye de taire
Le mal qu’on eût pour couvrir
La boîte toute neuve
Du Priape et pour contenir
L’ardeur de ses veuves, de ses veuves

Mais si l’amie est une femme
Et qu’elle fût tendre
On entend dire les infâmes
« Qu’à force de s’étendre…
Qu’elle précède toujours une queue
Est elle seule au lit
Des anges dans sa boîte est-ce que
Nul ne l’a suivie

Quand c’est un contradicteur
Une forte tête
Quand du dernier mot d’auteur
C’est toujours l’adepte
Pour enfin le mettre en boîte
C’est à déplorer
Pour enfin le mettre en boîte
Il faut l’enterrer ! (bis)


Ecoute de la chanson

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home